Outils pour utilisateurs

Outils du site


projets:interassos:licences

Les licences opensource

Origines

Notion de biens concurrentiels et non-concurrentiels

Licences libres

  • Droit d'utiliser
  • Droit d'étudier
  • Droit de modifier
  • Droit de dupliquer ou diffuser l'œuvre sur laquelle porte la licence.

source

Différence

Copyleft

Droits

Pas d'exploitation commerciale

Copyleft fort

Copyleft faible

Droit de non publication du code source

  • BSD Peu de contraintes
  • CeCILL-B Adaptation au droit francais de BSD

Bref

Source

Pourquoi

Si l'open source entre dans les entreprises, ce n'est pas juste l'affaire de programmeurs incontrôlables. C'est véritablement que les bénéfices sont énormes. Les administrateurs et exploitants le savent: rien n'est plus fiable et performant qu'un serveur Linux pour faire tourner un serveur d'application java, par exemple, ou encore une base de données.

D'ailleurs, il serait ridicule d'affirmer « nous sommes une grande entreprise, avec un immense système d'information, critique pour la marche des affaires, l'open source n'est pas fait pour nous ». Car les plus grandes plateformes au monde sont construites sur des socles open source. Les géants de l'Internet, Google, Facebook, Amazon et les autres, s'appuient massivement sur des composants et grands produits open source. Ils ont des exigences de qualité de service, de performance et de productivité qui valent bien celles des plus grandes entreprises, et ils ont choisi l'open source. Ils ont les avocats parmi les plus compétents, les plus rigoureux et les plus paranoïaques du monde. Et ça ne les a pas empêché de définir une politique open source volontariste.

Présence opensource

Comparatif des modèles

Acteurs

Organisation

Source

écosystème complet et structuré autour d’acteurs très différents

  • 1 Pas d’engagement de résultats, de moyens ou de délais. Il reste la possibilité de rétribuer ou d’intégrer des individus de la communauté.
  • 2 Dépend s’il y a une structure commerciale. Sinon pas d’engagement de résultats, de moyens ou de délais. Il reste la possibilité de rétribuer ou d’intégrer des individus de la communauté.
  • 3 Prestation payante avec généralement un engagement de résultats, de moyens et/ou de délais.

Législatif

Avis des juristes

  • AGPL 3.0: A éviter, bloque la réutilisabilité.
  • Apache 2.0: La plus permissive, bien écrite, définit les droits en terme de brevets (aux USA).
  • Artistic 2.0: Concerne surtout Perl, mal rédigée légalement.
  • BSD 2: Permissive mais ambigue. Ne dit rien quand aux brevets.
  • BSD 3: Comme la 2.
  • Common Creative 1.0: Concerne seulement le copyright.
  • EPL. Concerne Eclipse. Clairement écrite, s'applique au droit d'auteur (qu'elle laisse libre) et aux brevets.
  • GPL 2.0: Licence de Linux. Libère des droits d'auteur. Difficile à interpréter. Incompatible avec d'autres licences.
  • GPL 3.0: Plus compliquée que la deux
  • LGPL 2: Facilite l'utilisation des bibliothèques mais difficile à interpréter légalement.
  • LGPL 3: Plus compliquée que la deux.
  • MIT: Permissive, ambigue, ne couvre pas explicitement les brevets.
  • MPL 2.0 (Mozilla): Libère clairement les droits d'auteurs.

Linux

Comprendre Debian

Comprendre Le logiciel libre

Impacts

projets/interassos/licences.txt · Dernière modification : 2022/04/25 17:52 de pizzacoca